Quelle stratégie de netlinking pour un nouveau site ?

netlinking
La création d’un nouveau site présente autant d’avantages que d’inconvénients sur le plan du référencement naturel. L’absence d’historique avec Google vous laisse carte blanche quant à la stratégie à adopter, mais pourra se transformer en facteur bloquant si vous n’engagez pas toutes les actions nécessaires dès le lancement du site.

Découvrez les 5 étapes d’une bonne stratégie de netlinking pour un nouveau site web.

Étape 1 : définir la stratégie SEO à mettre en place

Avant même d’inscrire votre nouveau site sur les principaux moteurs de recherche, vous allez devoir réfléchir à votre stratégie SEO. Un bon positionnement sur les SERP de Google ne s’improvise pas : même si cela demande une bonne dose d’intuition, vous devez vous intéresser aux besoins des utilisateurs ainsi qu’aux critères retenus par les algorithmes de la Silicon Valley.

Commencez par sélectionner les mots et expressions clés qui constitueront le cocon sémantique de votre site web. Ce cocon doit couvrir l’ensemble de votre thématique : il comprendra les expressions les plus généralistes comme des requêtes très spécifiques, idéales pour créer un effet de longue traîne. Votre choix devra principalement se porter sur les expressions les plus utilisées par les internautes, que vous pourrez notamment consulter parmi les requêtes associées et suggérées de Google.

Une fois votre liste d’expressions clés établie, il vous faudra concevoir des contenus de qualité autour de votre thématique principale si vous voulez que les moteurs indexent votre nouveau site. Privilégiez les contenus longs (plus de 300 mots pour les textes) et à grande valeur ajoutée pour obtenir des backlinks.

Étape 2 : établir des partenariats (échange de liens, guest blogging)

Une fois votre site lancé et votre stratégie SEO établie, vous allez devoir établir des partenariats avec des sites qui traitent de la même thématique que le vôtre. Ces partenariats pourront prendre la forme de crosslinking (échange de liens) ou de guest blogging (publication d’articles invités sur des sites tiers) : le seul critère de choix réside dans la qualité des contenus et des backlinks eux-mêmes, qui conditionnera votre positionnement sur les SERP.

Enfin, la solution la plus extrême consiste à construire un réseau de blogs privé (PBN) autour de votre nouveau site, afin de booster son référencement naturel. Controversée, cette technique pourra se révéler efficace à condition d’accorder autant d’attention aux blogs « satellites » qu’au site principal (ou money site). En SEO, la qualité doit toujours primer sur la quantité —sous peine de se retrouver sanctionné par Google.

Étape 3 : promouvoir le site et ses contenus

Quand vos partenariats (crosslinking et guest blogging) seront en place, vous pourrez vous consacrer à des méthodes de netlinking plus traditionnelles.

Commencez par inscrire votre site sur les principaux moteurs de recherche, puis sélectionnez quelques annuaires de qualité dont vous remplirez les champs avec soin. Pensez également à capitaliser sur les réseaux sociaux : même si leurs liens sont généralement en nofollow, ils favoriseront le partage de vos contenus et la visibilité de votre nouveau site —avec d’éventuels backlinks à la clé.

Étape 4 : favoriser les backlinks naturels et une approche progressive

Faites une pause : le SEO s’apparente plus à un marathon qu’à un sprint ! Plutôt que de passer du temps à vous inscrire sur des annuaires en ligne de mauvaise qualité, investissez-le dans la production de contenus à forte valeur ajoutée. Adoptez des méthodes de promotion « humaines », en contactant directement les administrateurs des sites sur lesquels vous souhaiteriez obtenir des liens entrants.

En effet, une stratégie de netlinking trop agressive peut se révéler dangereuse si elle se fait au détriment de la qualité (des contenus, des liens…). De la même façon, des ancres sur-optimisées (avec des mots clés peu pertinents par exemple) seront plus souvent sanctionnées que récompensées par un bon positionnement. Soyez patient : tout vient à point à qui sait attendre !

Étape 5 : mesurer les effets des méthodes mises en place

Plutôt que d’implémenter des dizaines de hacks SEO sans intérêt, attachez-vous à mesurer les effets de votre stratégie de netlinking actuelle. Recensez les actions mises en place, et calculez le nombre de backlinks obtenus avec chaque méthode. De cette façon, vous pourrez concentrer vos efforts sur les techniques qui fonctionnent —et abandonner les autres.

Pour être efficace, une stratégie de netlinking doit se préparer en amont. Du choix des expressions clés à l’inscription sur des annuaires, l’ensemble de votre démarche doit tourner autour d’un seul principe : la qualité de l’expérience utilisateur. Des liens de qualité, obtenus de façon « naturelle », seront donc vos meilleurs alliés pour optimiser le référencement de votre nouveau site web.

 Vers le haut