Les annuaires ont-ils encore leur place dans une stratégie de netlinking ?

les annuaires seo
Croyez-le ou non : les backlinks n’ont pas toujours été le nerf de la guerre SEO. Avant que le référencement naturel n’occupe une place croissante au sein des stratégies marketing et que Google ne commence à s’en mêler, les annuaires en ligne permettaient aux SEO de mettre en place des stratégies de netlinking sans trop d’efforts. L’absence de toute autorité régulatrice a ainsi permis à certains sites d’accumuler des milliers de backlinks, de qualité plus ou moins discutable. Vous connaissez la suite…

Google sonne la fin de la récré : faut-il abandonner les annuaires ?

Si Google a décidé de traquer les liens de mauvaise qualité et de faire des backlinks l’un de ses principaux critères de référencement, c’est qu’il peut les monnayer. L’idéal, selon Google, serait donc de passer par une solution de référencement payant (Adwords, pour ne pas la citer), ou de gagner de bons liens rentrants à la sueur de son front, à coups de partenariats et de guest blogging.

Oui, mais en réalité… même le meilleur réseau de partenaires et de guest bloggers ne suffit pas pour mettre en place une bonne stratégie de netlinking. Gagner des places sur les SERP de Google prend du temps ; des backlinks de qualité vous aideront à en gagner.

Pour résumer, les annuaires restent indispensables pour améliorer votre référencement naturel ; les pénalités Google doivent cependant vous conduire à les choisir avec soin et à les optimiser correctement.

Comment choisir les bons annuaires ?

Ne vous y trompez pas : les sanctions mises en place par Google (et son intraitable Pingouin) n’ont pas empêché les annuaires en ligne de proliférer. Nombre d’entre eux vous promettent un backlink de qualité et un meilleur référencement en un claquement de doigt.

La réalité est beaucoup plus complexe. La plupart des annuaires en ligne vous offrent des liens de mauvaise qualité, qui seront dans le pire des cas pénalisés par Google. Ne succombez surtout pas à la tentation de la quantité, et privilégiez toujours la qualité (des annuaires comme de vos descriptions). Mieux vaut sélectionner quelques bons annuaires, dont vous vérifierez la réputation au préalable, et bien optimiser vos descriptions, que de copier-coller le même contenu dans une centaine d’annuaires médiocres. Car si Google punit les liens de mauvaise qualité, il n’hésitera pas non plus à vous sanctionner pour des contenus dupliqués.

Enfin, ne réduisez pas votre stratégie de netlinking à l’inscription de votre site sur des annuaires en ligne. Diversifiez la nature de vos backlinks, en ayant recours aux méthodes citées plus haut : capitalisez sur votre réseau professionnel pour décrocher des liens sur des blogs professionnels, publiez des articles sur des sites tiers. Développez des partenariats sur le long terme avec des professionnels de votre secteur : backlinks et networking à la clé ! Enfin, vous pouvez coupler votre stratégie de référencement naturel avec du SEO payant, en passant par la régie Adwords ou par l’achat de liens.

Pour résumer, qualité et diversification doivent être les maîtres-mots de votre stratégie de netlinking. Si les annuaires ne doivent pas être abandonnés pour leur avantages évidents, ils doivent être soigneusement sélectionnés si vous voulez échapper aux pénalités Google.