Conseil netlinking : évitez les footprints

les footprints

Le netlinking est essentiel au référencement naturel depuis la création de Google.
or comme c’est mentionné sur le guide officiel de ce moteur de recherche, il faut privilégier les liens naturels aux liens factices

Notions de liens naturels et factices

Selon Google, un site de qualité qui publie des articles, des vidéo ou tout autre contenu d’une grande valeur pour l’utilisateur recevra tôt ou tard des liens.

Or même si cela est vrai, il faut dire que cela prend énormément de temps, alors que vos concurrents sont probablement entrain d’acquérir des backlinks d’une manière ou d’une autre.

Les liens factices quant à elle sont crées ou obtenus par le référenceur par plusieurs manières:

  • inscription aux annuaires
  • Publications de communiqués de presse
  • Echange réciproque de liens
  • Signature ou publication sur des forum
  • Soumissions du sites à des curateurs de contenu
  • Commentaires de blog
  • Création d’un réseau de sites (PBN)

Mais cela n’est pas du tout conseillé par Google bien au contraire, car la création de liens est considérée comme de la tricherie.

Cela ne va pas pénaliser votre site automatiquement tant que vous ne spammez pas, cependant le risque existe toujours et ce qui est plus au moins toléré aujourd’hui ne le sera pas forcément demain.

Ainsi, un bon référenceur doit anticiper les changements d’algorithmes afin de ne pas ruiner complètement le référencement de ces clients.

De toute manière, pensez à acquérir des liens de qualité sur des sites irréprochables, c’est sans doute le moyen le plus évident pour éviter les problèmes.

Comment simuler une création de liens naturels

Le premier conseil consiste à adopter une stratégie progressive.

Inutile de créer 100 liens le premier mois, puis rien durant une année. Il faut rester cohérent.

La logique veut que plue le temps passe et plus votre site aura des liens afin de simuler un succès et une notoriété. Allez-y donc progressivement sur la quantité de liens crées.

Le deuxième conseils est celui de varier les ancre de liens. Si tout les liens se ressemblent c’est clair que c’est louche.

Essayez d’obtenir des liens nofollow / dofollow, des rédirections js, des liens optimisés et non optimisés, des liens provenant de photos, etc.

Le pourcentage des ancres optimisés ne doit pas dépasser en général les les 15 à 20 % des liens en général.

Enfin, pour ceux qui vont opter pour une stratégie de création de réseaux de sites il faudra tâcher de ne pas laisser des traces pour Google et son équipe de quality raters.

Quelques footprints à éviter

La première c’est de ne pas utiliser des sites web inscrits sur des plateformes grand public. Des sites de vente de liens comme Rocketlinks dont la liste de blogs est accessible à n’importe quel personne inscrite sur le site est probablement un danger potentiel.

Imaginez une seconde que Google décide de démonter le réseau, combien de temps il leur faudra ?

A titre d’exemple Seolinks ne diffuse jamais sa liste de blogs partenaires, mlm en privée personne en dehors de l’équipe n’as accès à cette liste. Les sites partenaires n’ayant rien en commun, le réseau ne peut ni être découvert ni se faire démonter. C’est safe est tant mieux !

En ce qui concerne les réseaux de sites, outre ceux qui sont inscrits sur ces plateformes de vente de liens, il y a énormément de précautions à faire pour éviter de laisser des footprint.

Parmi les éléments les plus important:

  • Ne pas héberger tous les sites d’un réseaux chez le mlm hébergeur
  • Variez au maximum les données du whois
  • Ne pas utiliser les mlm CMS ou Framework
  • Ne pas utiliser les mêmes thèmes et plugins
  • Ne pas acheter les noms de domaines le même jour
  • Avoir un calendrier de publication différent pour chaque site
  • Ne pas linker les sites entre eux
  • Chaque site doit avoir sa propre identité, son propre logo
  • Ne pas diffuser la liste de ces sites sur les forums de discussion